About La Gazette du Mauvais gout

Image Hosted by ImageShack.us

La mode a commencé a être documenté par la Gazette du Bon Ton, il y'a presque un siècle . Les temps ont changé et aujourd'hui on a envie de dire et "La Gazette Du Mauvais Gout"?Car comme disait Friedrich Nietzsche: "Le mauvais gout a son droit autant que le bon gout".Et il avait raison. Nous le revendiquons, le mauvais gout est plus que jamais le nouveau bon gout. Les fringues et les looks les plus ploucs deviennent toujours un jour ou l'autre les plus cool. Et c'est exactement de ça dont je vais vous parler."SMACK MY KITSCH UP!" Dora Moutot.

Fashion started to be documented by La Gazette Du Bon Ton (La Gazette of Good Taste), almost one century ago. Times changed and today, we feel like saying "and La Gazette du Mauvais gout"?(La Gazette of Bad taste). As Friedrich Nietzsche said " Bad taste has as much rights than Good taste". We're cleaming it, Bad taste is more than ever the new good taste. The most bumpkins outfits and looks always become, one day or another, the coolest. And this is exactly what we're going to talk about here. "SMACK MY KITSCH UP!"Dora Moutot.

@Copyright 2009-2011 Dora Moutot







Parfois, je repense au collège avec regret. Je pense à Remi, la petite racaille qui avait coupé une rose dans le jardin de la mairie pour me la donner en me demandant « est ce que tu veux bien sortir avec moi ? ». Je pense à l’odeur de la cantine, aux « wesh-wesh « à tout va hurlé dans les couloirs, au cours de sport ou on était plus lent que toute la classe avec Pascal le bouboule, aux récréations ou je regardais Jefferson en secret, aux dessins qu’on faisait de la prof d’histoire à poil avec Raphael, à Romain le jour ou je lui ai dit que j’étais lesbienne pour plus sortir avec lui, à Cyril et Mathilde qui se faisaient tout le temps convoquer par la surveillante pour leur comportement « violent», à Mathieu le jour ou je l’ai embrassé au coin d’une rue et qu’il a pris ses jambes à son coup sur son skate, aux adorables petits lascars qui avaient les chaussettes par-dessus leur jogging jaune poussin Sergio Tacchini, au « bogosstyle », rappelez vous le jogging à signe chinois accompagné du t-shirt avec un beau dragon dessus.

Je repense à toutes les pompes requins qui passaient chaque matin la porte de l’école, aux sweatshirts D.I.A , Fubu, Royalwear et Com8, aux maillots du PSG,aux patchs Linkin Park sur mon sac, aux blanco sur les eastpacks, aux fausses écharpes Burberry, aux doudounes chevignon, aux blousons Scott, et aux k-way Quechua, puis soudainement, illumination. Je me suis rappelée du sweatshirt le plus culte de tout les temps.

Autorise : Kaira Forever
Ca me laisse sans voix. Enfin presque. WESH ! Dora.

To understand what i'm talking about, you need to have spent your teenagehood in France.It's not worth it translating this one. Sorry guys. Dora.




1 commentaire:

  1. C'étaient les sweat "de marque" les moins chers du coup tout le monde s'en achetait, en y repensant je me dis que c'est quand même super débile, kaïra forever quoi.

    RépondreSupprimer